Riccardo Raimondo – Illuminations sauvages: une mystique de la célébration (sur Rimbaud)

Riccardo Raimondo, « Illuminations sauvages : une mystique de la célébration », in Le signe poétique en dispersion, sous la dir. de Yagué Vahi, Saint-Denis, Publibook, 2016, pp. 57-75.

Michel de Certeau a cherché à décrire une véritable topique visant à lire, identifier, contextualiser le genre de la fable mystique, à travers l’histoire. Il se limite à en tracer les contours pendant deux siècles (les XVIe et XVIIe). On pourrait légitimement se demander ce qu’il reste de la fable mystique à travers l’histoire et, si elle s’est conservée jusqu’à nous, la façon dont elle l’a fait. Le cas des Illuminations d’Arthur Rimbaud nous donne la possibilité de cerner la frontière entre poésie et mystique, tout en relevant les moments où les traits de l’une s’interpénètrent des qualités de l’autre. On peut considérer ce genre d’essais comme de premières marches vers une théorisation plus large et diachronique de la fable mystique.

Michel de Certeau has tried to describe an actual theme meant to read, identify and contextualize the ‘fabula mistica’ genre throughout history. His work is limited to outlining the evolution of the genre in the course of two centuries (16th and 17th). One could also rightfully ask themselves what is left of the ‘fabula mistica’ in the rest of history, whether it has been preserved to this day, and in what form. In the case of Arthur Rimbaud’s ‘llluminations’, it is possible to identify the line between the poetic and the mystical, while taking note of passages in which both qualities get intertwined. One could consider this type of essay as a first step towards a larger and diachronic theory of the ‘fabula mistica’.


Illuminations sauvages: une mystique de la célébration (sur Rimbaud)


 


Riccardo Raimondo

Igne Natura Renovata Integra

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *